Théâtre

FORMÉE à l'écriture visuelle pour le cinéma et la télévision, Emanuelle Delle Piane écrit sa première pièce de théâtre en 1996 pour une amie comédienne. Elle envoie le texte à Charles Joris, directeur du Théâtre Populaire Romand à La Chaux-de-Fonds, sa ville d'origine, pour lui demander conseil. Enthousiaste, celui-ci décide de mettre en scène la pièce aussitôt. Le Tiroir suivi de l'Armoire sera joué avec succès dans toute la Suisse romande.

DÉSORMAIS l'auteure a trouvé sa voix et sa voie dans le théâtre. Suivent une vingtaine de pièces écrites au gré de son inspiration ou de ses indignations.

PARMI les plus connues, il faut citer Interviews, que l'auteure a mise en scène elle-même à Lausanne et qui sera jouée en allemand à Zürich; La Monstre, écrite en résidence à La Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon et qui a obtenu l'aide à la création du Centre National du Théâtre; Adagio, huit piécettes funèbres et drôles, créées en Suisse et en Italie; Amours chagrines ou l'École de la Vélocité, dont l'écriture a été soutenue par le Centre National du Livre; enfin Les Enfants de la pleine Lune, qui a obtenu en 2009 une reconnaissance élogieuse de la Comédie-Française et, à nouveau, l'aide à la création du Centre National du Théâtre. Cette dernière pièce a été créée en première mondiale à Montréal en octobre 2011.