LA MONSTRE

Marie et Line, deux sœurs jumelles, ou deux filles identiques - à moins que ce ne soit Marilyne? - parlent de leur mère.

De tout ce qu'elles voudraient dire à leur mère. Pourquoi tu ne m'aimes pas, maman? Qu'est-ce que j'ai qui ne te plaît pas? Pourquoi dans tes yeux à toi je ne suis jamais belle?

Et pourquoi dans mes yeux à moi la vie n'est jamais belle? Elles veulent «lui dire», «tout» lui dire. S'en libérer. Que sur elles ne pèse plus ce  regard, et son poids de passé, de souffrance, d'abandon, de critique, de cruauté, qui leur reproche d'exister.

Pièce à deux personnages (deux jeunes femmes)

Aide à la création du Centre National du Théâtre.

Création par la Compagnie de marionnettes On regardera par la fenêtre, mise en scène Sylvie Zzani, Théâtre des Ateliers, Aix-en-Provence, automne 2001

Création radiophonique, mise en ondes Nicolas Rinuy, Radio suisse romande «Espace 2», 2001

Première création avec comédiens, mise en scène Philippe Beheydt, Théâtre 14 (Paris) et TNT (Scène Nationale de Toulouse), automne 2003

Création suisse, Cie Malafemmena, mise en scène Camillo de Cesare, Théâtre T.50, Genève, octobre 2009

Création polonaise, Cie Terminus A Quo, mise en scène Edward Gramont, Poznan, décembre 2016

Poznan, décembre 2016
 

Poznan, mise en scène Edward Gramont

La Monstre par la troupe albanaise Souffle Est. Festival de théâtre francophone pour étudiants de Poznan, avril 2016 & Tirana, mars 2017