STARS

Que ne ferait-on pas pour approcher son idole, vivre une minute de célébrité ou quelques secondes de gloire? STARS nous plonge sans ménagement dans l'existence de quelques humains déshumanisés prêts à tout pour échapper à la banalité du quotidien.

Telle une étoile, la pièce est formée de cinq branches. Chacune – en un sketch de dix à quinze minutes – aborde à sa manière le thème de la célébrité aujourd’hui. La célébrité telle qu’elle se vit, se ressent et s’immisce dans nos vies pour les détruire.

Pièce à cinq branches pour trois comédiens - un homme, une femme, une jeune femme.

Création au Théo-Théâtre, Paris, janvier 2021. Mise en scène de Patricia Solo.

Extrait 1ère branche :

LA MÈRE. Pour être certaine d’être choisie, il faudrait qu’on te trouve un secret totalement extraordinaire. Du jamais vu absolu. Quitte à l’inventer nous-mêmes, tu vois ?

CÉLESTE. Oui, mais quoi ? « Je suis né hermaphrodite », ça a déjà été utilisé… « Je me suis échappé d'une secte », c’est fait… « Je suis miraculé », on a déjà eu, « Je suis un vampire », aussi… « Je suis l’arrière petit-fils du papa de Mickey », idem… Moi, avec mon « Je suis la petite-fille d’un facteur » ou « J’ai un père dentiste », je suis juste pathétique.

LA MÈRE. Oui. Remarque qu’avec ton physique, si tu perds cinq-six kilos, tu pourrais postuler pour « L’Hôtel des Tentations ».

CÉLESTE. J’y ai évidemment pensé, tu crois quoi ? Seulement, c’est trop tôt, j’ai encore pas dix-huit ans.