LHOM

Monsieur Lhom se laisser aller et dort souvent devant la télévision, affalé sur le canapé. Moite et Mauche, ses deux mains, se meurent d'ennui. Elles décident de le quitter. Pour de bon!

Pièce courte pour 6 comédiens (3 hommes, 3 femmes)

Mise en espace au Théâtre de marionnettes d'Olsztyn et au Théâtre Lalki i Aktora de Kielce, Pologne, mars 2016

Kielce, mars 2016

Extrait scène 1

Affalé sur son canapé, Lhom dort profondément alors que ses grandes mains, Moite et Mauche, s'agitent.

Moite : Encore une soirée à ne rien faire. Quel ennui.

Mauche : Quel gâchis, oui. Quand je pense à tout ce qu'il nous faisait faire quand il était petit. Coloriages, bricolages, jeux de cartes, jeux de balles…

Moite : Je tenais ses livres, tu tournais ses pages…

Mauche : J'écrivais sur ses cahiers d'école…

Moite : … pendant que moi, j'entortillais ses boucles blondes ou lui soutenais son petit menton. Tu lui remuais chaque matin son chocolat et on se collait à son bol pour avoir bien chaud.

Moite et Mauche : On déballait ses bonbons, on laçait ses chaussures…

Moite : C'était avant qu'il ne porte plus que des baskets à bande velcro.

Mauche : Avant qu'il ne se goinfre de chips, de bières et de sodas.